India Winchester

 ::  :: Dossiers :: Validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Civile
avatar
Messages : 117
Expérience : 177
India Winchester
Age : 39 ans
Activité : Tatoueuse
Localisation : New York
India Winchester   Civile
India Winchester « Tu crois vraiment que j'arriverais pas à te botter le cul parce que j'ai une jambe en carton?!! »
WinchesterUn très beau nom de famille, ça doit-être la seule belle chose que lui a légué son père.IndiaPas très commun certes mais elle l'aime bien ! c'est un prénom que sa mère à choisie.  39 ans4 juillet 1979 sera marqué par la naissance d'India. Américaine India à toujours vécu dans les alentours de New York, elle à sans doute de la famille en France et en Angleterre mais elle n'y a jamais accordé plus d'importance que cela.familleIl y a une dizaine d'années India a bien faillie fonder une famille, un homme... une petite fille mais tout s'est effacé une quelques secondes. CélibataireEn étant tatoueuse India gagne plutôt bien sa vie mais elle à toujours des fins de mois difficile, principalement à cause de sa forte consommation d'alcool et de drogue. activitéTatoueuse et elle est vraiment douée dans ce qu'elle fait ! Elle dessine depuis qu'elle est toute petite et ça à toujours été un de ses plus gros point fort. Dommage qu'elle n'est pas son propre salon de tatouage elle pourrait avoir un succès énorme !
Forces
La force physique
L'art du tatouage
Castagneuse expérimentée
Pouvoir sur les émotions
Faiblesses
Sa fille disparue
L'alcool et la drogue
Sa jambe en carton
Les vers
Personnalité
Expressions

Objectifs à court terme :
Aller bosser, trouver de quoi planer, participer à une manifestation pour allé les envoyer se faire foutre.
Objectifs à long terme :
Survivre sans raison particulière. Je trouverais peut-être un but d'ici quelques temps, j'espère.
Quelle est votre plus grand espoir ?
Retrouvez ce qui ont gâché ma vie, les faire souffrir.
Quelle est votre plus grande peur ?
Les voitures. Je refuse de mettre un pied là dedans !
Quelle est votre plus grande fierté ?
C'était Hael et ma fille. Ils sont encore ma plus grande fierté aujourd'hui mais je ne suis pas sûr que ça compte encore aujourd'hui, alors je dirais mes tatouages.
Quelle est votre plus grande honte ?
Ma dépense à l'alcool et à la drogue.
Qu’aimeriez-vous changer chez vous ?
Ma jambe, j'aimerais bien en changer, elle commence à se faire vielle et usée.
Qu’aimez-vous faire sur votre temps libre ?
Dessiner, boire, baiser, regarder des vieux films.
Que faites-vous en vous levant ?
J'attrape ma jambe, je me traine jusqu'à la salle de bain, je me lave puis je vais prendre mon petit déjeuné, des céréales, un café et je vais bosser en prenant ma moto.
Que faites-vous avant d’aller dormir ?
Je prends un rail de coke pour être sûr de fermer l'oeil, je cal un coussin entre mes cuisses, met un autre coussin sur mes yeux et puis je m'endors.
Les oeuvres culturelles que vous aimez :
Les vieux films d'horreur, la musique, j'écoute un peu de tout.
Habituel
J'ai une attitude sûr de moi, je me tiens toujours droite quand je suis en société. Je ne baisse pas la tête et je suis du genre à dévisager une personne. On m'a souvent qualifié de hautaine vis-à-vis de ça, mais croyez moi, c'est loin d'être le cas.
Il parait que j'ai des gestes très sensuel :
- quand je glisse mes doigts entre mes cheveux pour me recoiffer ou enlever un nœud, j'ai horreur de montrer mes faiblesses alors je fais toujours mon maximum pour pouvoir le cacher.
- Quand je réfléchis, j'ai tendance à glisser mon index sur mes lèvres et la caresser, si ce n'est pas ça, je vais me frotter un peu la tête.
Bon après, chez moi, tout n'est pas sexy, j'ai une voix rocailleuse à cause de la clope et j'ai tendance à me racler la gorge régulièrement. Il faudrait peut-être que je pense à arrêter cette saloperie.
D'ailleurs, quand je parle mon timbre de voix, est modérée, normalement ce que je dis est compréhensible, j'ai aussi mes propres expressions et mot qui ressortent du lot.
Mise à part ça, quand je vais au bar ou que je me pose quelque part, je retire ma prothèse à la jambe pour me soulager. Ça en choc certain, mais c'est le dernier de mes soucis. De toute façon, je fréquente des lieux que je connais déjà très bien. Pas sur de faire ça dans un endroit inconnu.
Bonheur
Quand je suis heureuse, j'ai tendance à être encore plus souriante que d'habitude ! Je rigole beaucoup et je rougis quand on me complimente. Il m'arrive parfois de sautiller partout comme une vraie gamine. Quand j'ai appris que mon frère allait être papa, j'ai littéralement poussé des cris de joie, j'ai pleuré, souris et sautillé partout. J'ai fini par sauter dans les bras de mon frère. Bon, ce genre de choses se passe exclusivement avec mes proches ! Je ne vais pas sauter dans les bras d'un nouvel employeur ni d'un inconnu.
Colère
Faut me voir quand je suis en colère, je grince des dents, serre les poings, je grogne aussi. Une vraie bête sauvage, rien qu'avec ca, vous n'avez pas envie de m'approcher. Quand je suis vraiment énervée, j'ai tendance à casser les choses aussi, ca me défoule et m'évite de cogner quelqu'un à la place. Parce que oui, il m'est déjà arrivé de cogner des gens qui étaient dans les parages au mauvais moment.
Parfois je pleure aussi en criant.
Tristesse
Je ne suis pas du genre à cacher mes émotions du coup quand je suis triste, je pleure. Je pleure beaucoup même, je bois beaucoup aussi. J'ai d'ailleurs une grosse réserve de mouchoir chez moi prévu à cet effet et mon placard ou je range mes bouteilles d'alcool fort. Je suis aussi du genre à m'enfermer sur moi-même et à rester enfermer chez moi en mode PLS dans mon lit. Dans ces moments-là, j'ai l'impression que rien ne pourras m'aider. Autant j'ai déjà pleuré devant plein de monde, autant mon mode PLS, personne ne le connaît.
J'ai aussi un autre réflexe qui se retrouve dans beaucoup de situations... Je cogne. Tu me fais mal ? Tu me rends triste ? BAM. Ou alors je me casse, ça marche bien aussi ça.
Stress
Le stress ! Qui aime ça ? Personne ! Moi ça me rend dingue. Quand je stresse, je deviens juste sauvage, plus que d'habitude, je veux dire. Je fuis, je me gratte à sang, je tremble, je crie pour rien. J'essaye de le cacher aussi, alors ma voix devient basse et se que je dis deviens  incompréhensible tellement ma mâchoire est serrée.  
Incertitude
Si je ne suis pas sûr de quelque chose, je vais avoir tendance à balancer une solution puis une autre... et revenir sur l'autre puis me dire que non l'autre vau mieux puis que finalement... Enfin ça peu durer longtemps. Je fronce aussi les sourcils à ce moment-là.

Capacités
Chronologie

à force de me bagarrer pendant toutes ses années j'ai appris certaines technique en observant mes partenaires de combat. Je peux aussi bien assommer la personne d'un seul coup en lui fracasser le crâne contre le mur ou en lui donnant un coup de boule. Je peux aussi faire durer en prisant, en donnant des coups bien placé et en esquivant.

Mon pouvoir n'est pas se qui dirait un don de la nature, oh non, je m'en passerais bien ! Ca à été pendant de longues années un fardeau pour moi.
Je peux voir les émotions des gens grâce à une aura que je peux voir autour d'eux.  Impossible de me cacher quelque chose ! Chaque couleur représente un ressentie, un état, une émotion. je peux aussi ressentir tout ça dans ma chair, dans mes pensées, dans mon être. J'ai pu filtré tout ça au fil des années . Je ne peux juste pas gérer ça quand tout est trop intense . Prenons quelques exemples pour imager. Si la personne en face de moi à un profond envie de suicide, j'aurais tendance à vouloir me tuer aussi. Si la personne ressent une grande tristesse je le serais tout autant, si la personne rescent une joie intense je serais tout aussi heureuse qu'elle.. Bref vous comprenez le principe?
Je vous raconte pas les migraines que je me trimbale à chaque fois. Avec les années j'ai appris que je pouvais influencer ses sentiments, ses émotions.
je suis capable d'utiliser mon pouvoir mais je ne préfère pas. Sauf dans les cas grâve.

4 juillet 1979 Ma naissance.
17 mars 1984 Ma mère tombe malade.
1991Apparition de mes pouvoirs et première bagarre.
1994arrêt de l'école pour travailler dans petit magasin, mon père commence à devenir violent.
1996Rencontre de Hael et début de mon apprentissage au tatouage et décès de ma mère.
16 novembre 1996 Hael me trouve un poste au Ink tatoo.
Du 3 avril au 10 avril 1998 Je tombe enceinte de Hael, on s'installe ensemble, on se filliance.
20 décembre 1998  Je perds mon bébé, ma jambe Hael à cause d'un conflit entre mutant.
De décembre 1998 à l'an 2000 Réeducation, et le début de ma chute dans l'alcool la drogue.
Juillet 2001Je perds mon appartement et me retrouve à la rue alors que je n'ai que 22 ans.
De 2001 à 2004 Je vis dans la rue. J'apprends à connaître mes pouvoirs.
Début 2005 Ma famille vient me sortir de ce pétrin et m'aide à m'en sortir.
Octobre 2005 Je trouve un boulot à Iguana Tatoo.
8 août 2007 J'interviens dans une prise d'otage au centre ville. J'ai manipuler les émotions du malfrat en le déprimant comme pas possible et je lui ai cassé la gueule. Bon, c'était risqué et comme je n'avais pas à intervenir je me suis fais taper sur les doigts par les force de l'ordre.
2010Je rencontre un mec plutôt sympa, Sirius, on reste ensemble deux ans mais finalement il préfère avoir sa liberté et pour moi ça n'est pas plus mal, je ne me voyais pas faire ma vie avec lui. Mais ces deux années avec lui m'on fait prendre conscience que je pouvais refaire ma vie mais pour ça il fallait trouver le bon. Il me tomberais bien dessus un jour.
2012Lors d'une soirée assez guindée, me retrouvant là par hasard après avoir été traîné par une amie. Je rencontre Tony Stark, on discute longuement de tout et de rien et on fini au pieu. La situation se répète à plusieurs reprise, aucun quiproquo entre nous. On était juste de bon ami ? Ça fais un moment qu'on ne le fait plus, mais on est resté en contact.
2013Je me retrouve à l’hôpital plus d'un moi après une baston qui a vraiment bien dégénérée. Côtes brisées, Jambe fracturé, bras cassées... bref j'étais dans un bel état.
2016J'ai commencée à essayer de mettre de côté pour avoir mon propre salon de tatouage.
2018Ma prothèse cède, j'appelle Tony pour voir s'il y a moyen qu'il m'en crée une nouvelle.


Les trucs à savoir sur moi , ce que j'aime, ce que je n'aime pas, comment je suis:
Ce qui peut me rendre heureuse.
Il n'y a pas grand chose de vraiment exceptionnel aujourd'hui qui peut vraiment me rendre heureuse. Les seules choses qui me comblent vraiment sont : le sexe, l'alcool, la bagarre, l'alcool et certaines drogue. Je ne peux pas nier que me retrouver dans les bras d'un homme de temps en temps me réconforte au plus au point. Ça fait des années que je n'ai plus ressentie le réconfort dans les bras de quelqu'un. De toute façon, qui arriverait à prendre soin d'un loup enragé ? Parfois, il m'arrive d'aider certaines personnes dans le besoin, je donne beaucoup, nourriture, argent quand je peux. Ca arrive moins souvent aujourd'hui parce que voilà mon argent part dans mon argent personnel, mais j'aime bien rendre service et aider les gens qui en ont besoin.

Ma patience, ma colère.
Je pense avoir de self-contrôle pour ne pas me mettre vite en colère. Il m'en faut quand même un minimum pour monter dans mes gonds. J'ai une grande patience sauf face à certains sujets. Tu t'en prends à plus faible ? T'es un putain de raciste ? T'es un gros prétentieux ? Et j'en passe ... Alors fais gaffe, c'est sur ce genre de choses que je perds patience. Je ne vais pas commencer par essayer de te parler si je vois que tu es un vrai connard, non non non, mes poings vont aller directement faire connaissance avec ta mâchoire. Faut pas m'en vouloir, c'est plus fort que moi. On ne guérit pas la connerie, mais on peu la calmer un moment, je pense que mes coups sont un bon remède à ça.
Enfin, tout ça, c'est quand tout va bien, que je n'ai pas de douleurs, quand je ne suis pas en manque ! Mais quand c'est le cas, je suis on ne peux plus irritable. Dans ses moments-là, je vais grogner dans ma barbe, grincer des dents et être plus sèche dans mes propos et mes gestes, ouai je serais un peu agressive quand même.

Ma dépression.
Faut pas croire comme ça, mais j'suis une putain de dépressive, si je bois de l'alcool et si je me shoote c'est pas pour rien non plus. C'est d'abord à cause de mon accident qui s'est passé, il y a de nombreuses années de cela. T'imagine même pas l'horreur, j'y ai perdue ma petite fille et toute ma vie. Depuis, c'est partit en couilles et j'arrive vraiment pas à passer outre. Je suis quelqu'un qui pleure souvent, je ne le cache à personne, je suis pas du genre à cacher mes sentiments parce que ça fait faible, je m'en fous. J'suis une pleurnicharde en faite.

De toute façon comment ne pas être dépressive dans ce monde de merde ? Tout par en couille, on est dirigé par des enculés... Haha rien que ce mot diriger me fou la nausée. Ni dieu ni maître ! Tu parles, si on veut vivre un minimum décemment faut quand même pouvoir suivre quelques règles... Ça me déprime. Tout me déprime ! Ces gens qui crèvent de faim dans la rue, ceux qui se font tuer parce qu'ils sont différent, ceux qui se roule dans l'or alors que d'autre doivent se rouler dans leurs merdes !  Ha tiens au fait ! y a aussi  l'hypocrisie générale. On fait bonne face devant toi pour l'image, pour paraître bien... mais derrière ça ... putain ! Et je sais de quoi je parle ! Je vois continuellement ce que les gens ressentent. Ça me gave, j'aimerais me crever les yeux parfois, mais ça changera rien que je peux ressentir aussi... Fait chier ! Bon avec tout ça, je vais aller me boire un litre de rhum.

Quand je stress.
Pour commencer on peu se mettre d'accord sur quelque chose, tout le monde dans ce monde stress ! Alors je ne vais rien vous apprendre quand je vous dis que moi aussi. On a tous nos peurs et les miennes sont les voitures et le manque.

Comme je l'ai dit plus haut, je me suis mal remise de mon accident, depuis je ne peux plus grimper dans une voiture. Ouais, c'est chiant pour le quotidien, heureusement, j'arrive encore à rouler sur une moto. Sinon il est impensable pour moi de grimper dans un véhicule à 4 roues. J'évite et personne ne peut me forcer. Quand j'y pense ça ne m'est plus arrive depuis long, mais j'imagine que si on me forçait, je hurlerais de toutes mes forces en pleurant, tremblant et en essayant de frapper.

Je ne vais pas vous expliquer ce qu'est le manque, quand t'as pas ta dose, tu n'as qu'une chose en tête retrouver une nouvelle dose ! Tu es tellement stressée que tu fouilles partout à plusieurs reprises dans l'espoir de trouver quelque chose. C'est très chiant comme situation et quand t'as repris toute ta tête après avoir repris une dose tu te sens quand même conne.
----------------------------------------------------
Mon histoire :
J'aime paaassss faire ça ! Comme si les gens avaient besoin de connaître mon histoire... ok ok ...
Au début de ma vie, c'était plutôt sympa. Je suis née dans une famille nombreuse, on était pas bien riche, c'est sûr ! Mais on était heureux. Je vivais avec ma mère Elisabeth, mon père Rick, mes frères et sœurs, Amanda, Lazulis, Paul, Jade, Arthur et Aurel. Et tout ce petit monde vivaient dans un appartement dans un des quartiers les plus animé de new york, Vinegar Hill à Brooklyn. Je vous laisse imaginer. Enfin bref, ont mangeaient quand même à notre faim et on allait à l'école comme tout les gamins. Quand maman est tombée malade, c'est surtout notre grande sœur Lazulis qui a pris soin de nous.
Quand j'ai eu mes 12 ans, j'ai commencé à voir des choses bizarres, les gens avaient de drôles de couleurs autour d'eux et ça pouvait changer, je n'y comprenais rien bien sûr, et même si mes parents voulaient m'envoyer chez un psy, ils n'en avaient pas les moyens. Et puis c'était plus simple pour mon père de me dire que j'étais un monstre" et que " j'avais intérêt à n'en parler à personne. C'est ce que j'ai fait, du coup, j'ai essayé de comprendre un peu toute seule et ca à été une grosse perturbation pour moi. On m'a souvent pris pour une folle quand je disais la vérité sur les émotions des gens. J'ai commencé à me prendre des coups et à les rendre à cause de ça.

Je n'étais vraiment pas douée à l'école et je n'aimais vraiment pas ça, alors je ne comptais pas faire d'études ou quoi que ce soit. Encore une fois à cause de l'argent ce n'était pas possible. Il y a juste Aurel et Lazulis qui on réussit à entreprendre quelque chose grâce à leurs petits boulots. Tout ce que j'aimais moi, c'était dessiner, mais d'après mon père, je ne gagnerais pas d'argent en faisant des petits dessins à la con. Ce n'est pas pour autant que j'ai arrêté de le faire, c'est juste que je n'ai pas étudié.

J'ai arrêté l'école à 15 ans pour pouvoir commencer à travailler, depuis que ma mère était malade mon père était devenu un vrai connard, je n'avais qu'une envie, c'était partir de là, j'en avais marre qu'on se prennent tous des coups et qu'on se fasse traiter comme des merdes. Je préférais traîner les rues et être loin de là.

J'ai eu une adolescence plutôt pas mal, j'ai eu pleins de petits copain et pleins de petites copines, rien de sérieux. C'est en rencontrant l'un d'eux en soirée que j'ai appris l'art de tatouage et aussi l'art de l'amour. Oui, oui, je vous assure, c'est tout un art. Hael c'était son nom, c'est lui qui m'a formé au tatouage et il a découvert en moi une véritable perle, il était sincère, je le voyais avec les couleurs chatoyante qui l'entouraient.

L'année de mes 17 ans, ma mère s'éteint, saloperie de cancer. Mon père est parti encore plus en couille. L'alcool, les coups... Et plus.. C'était devenu notre quotidien. On s'est tous défendus comme on a pu, mais rien à faire avec ce vieux con. De mon côté, j'avais trouvé une place dans un petit salon de tatouage et je commençais un peu à comprendre mes pouvoirs, j'avais une certaine influence sur les émotions des gens et je pouvais voir leur état d'âme. Je n'avais pas un très bon contrôle et j'ai bien failli faire se suicider quelques personnes quand j'étais dans un état de colère ou de grosse déprime.
Pendant l'année de mes 19 ans, je tombais enceinte et bizarrement ça me rendais plutôt heureuse ! Hael n'était pas trop chaud aussi au début, mais finalement, il demanda ma main. Nous décidions de nous marier seulement une fois que j'aurais accouché. Alors je m'installais avec lui. J'ai vécu les plus belles années avec lui, j'étais vraiment heureuse.
C'est au terme de ma grossesse que tout bascula.

Hael et moi prenions la voiture pour aller à l'hôpital, il est en panique et fait tout pour prendre soin de moi.
- pourquoi est-ce que l'hôpital est aussi loin ! ...
J'en pouvais plus, le bébé allait arriver et ça faisait trop mal.
Hael : - Encore quelques minutes et on y est, on y est bientôt, accroche toi.
Ouai, je me suis accroché, on y était presque, mais il a fallu qu'on tombe sur un règlement de comptes entre mutant, en prenant un raccourcis. Je me rappelle juste d'une grosse explosion.... Puis plus rien. Quand je me suis réveillée, j'étais à l'hôpital entourée de mes frères et sœurs... J'avais perdu mon bébé et ma jambe. Personne n'a retrouvé le corps de Hael... C'est le début de la folie pour moi.

Il se passe un long moment avant que je prenne possession de ma prothèse, déjà que j'ai dû m'endetter pour ça, qu'elle merde ! Je ne pouvais pas vivre sans Hael, je ne pouvais pas vivre sans la petite... On allait enfin pouvoir se construire une vie, mais non, on m'a tout arraché.

Depuis, je suis tombée dans la drogue et l'alcool. Je suis tellement partie en couilles que mes frères et sœurs se sont éloignés de moi. Enfin pas tous, la plus part sont partit à l'étranger et je me suis retrouvée seule.

J'ai commencé à me battre pour un oui ou un non et à boire encore et encore. J'ai perdu mon job au salon de tatouage, je me suis retrouvé à la rue. Tout ça, parce que je n'avais qu'une idée en tête : retrouver ces connards qui nous avaient explosé dessus. Encore, aujourd'hui, je n'ai aucune information sur eux, les mutants sont de plus en plus nombreux et je n'avais aucune idée de à quoi ils pouvaient bien ressembler.

Je suis resté à la rue quelques années, j'ai eu 25 ans quand j'ai commencé à me reprendre et à me calmer, tout ça grâce à ma famille qui était revenue me tendre la main.... Merci. J'ai appris à contrôler mes pouvoirs entre temps et je me suis retrouvé un d'job dans un salon de tatouage. Je n'avais toujours pas de but dans la vie, mais au moins je ne me laissais pas mourir dans un coin de rue moisie.

C'est dans cette période que j'ai commencé à m'intéresser un peu plus aux gens comme moi ,je n'étais pas si différente que ça au final et je me rendais compte que beaucoup de ces mutants souffraient beaucoup plus que moi. J'en ai rencontré pas mal que ce soit dans les manifs, de part un site de rencontre ou dans des bar . Certains m'ont aidé dans mon mal-être et je leur ai rendu la pareille en leur rendant service, pour des vengeances par exemple.

Après m'être faite quelques connaissances et quelques amis, je sortais un peu plus de ma bulle, je sortais plus et je passais beaucoup moins de temps à boire. Certes mon mal-être été toujours là, mais ça se voyais beaucoup moins, j'étais beaucoup plus abordable.

Ma vie est ensuite entrée dans une routine, je travaillais, je sortais voir mes amis, j'allais aider bénévolement les sans-abris. Rien de bien folichon. J'ai bien eu des événements qui m'ont marqué un peu plus que les autres entre 2006 a aujourd'hui, mais ça n'a rien changé à ma vie.
PseudoLaz' Age28 ans. Lieu de vieà Chambray-Lès-Tours. ConnexionSouvent, pour jouer et répondre à mes rp.PersonnageMon personnage est purement inventé par moi même. Avatar Amina Munster. avisJe pense que ce forum est vraiment au top ! La fondatrice à passé beaucoup de temps dessus et le résultat est juste ouf.  J'espère de tout mon coeur qu'il fonctionnera.
Revenir en haut Aller en bas

STAFF
avatar
http://imaginarium.forumactif.org/ http://imaginarium.forumactif.org/
Messages : 290
Expérience : 575
COMPTE STAFF
Veuillez contacter le staff en postant dans les questions ou en envoyant un MP à ce compte.
Compte Staff   STAFF
BIENVENUE SUR METAL & DUST
Ta fiche a été validée

Bienvenue sur le forum    !
Ouuuuh superbe fiche ! En tout cas, ça ne m'étonnerait pas que India dérouille quelques personnes sur le forum vu son tempérament et ses capacités  :dance2: ! En tout cas j'aime beaucoup ta fiche, tout est très clair et ton pouvoir est bien décrit  :heart: du coup je te valide (genre j'allais pas le faire  :hehe: ) et je te donne le rang de civile pour le moment. Si il y a le moindre changement, envoie moi un MP  :funface: !

La suite
Recense ton avatar ici
Recense ton pouvoir si tu es un mutant ici
Recense ton occupation ici

N'hésite pas à consulter les missions et les animations flood pour t'amuser ainsi que les sujets communs ouverts à tous !
Tu peux nous rejoindre sur Discord sur ce lien !
Revenir en haut Aller en bas

Civile
avatar
Messages : 117
Expérience : 177
India Winchester
Age : 39 ans
Activité : Tatoueuse
Localisation : New York
India Winchester   Civile
Merci beaucoup pour la validation <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé  
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metal & Dust ::  :: Dossiers :: Validés-